Le blog

Énergie et solutions pour le bâtiment

Indicateurs, articles et vidéos pour les professionnels

Actualité

Climatiseur, rafraîchisseur d’air ou ventilateur : que choisir ?

Les fortes chaleurs indisposent et entraînent souvent une baisse de régime. S’équiper d’un appareil permettant de brasser de l’air frais peut ainsi devenir un élément primordial pour se sentir mieux.
Tags
climatiseur, qualité de l'air, habitat, écologie
Partagez cette page
 
Nombre de vues : 538
Climatiseur, rafraîchisseur d’air ou ventilateur : que choisir ?

Mais entre climatiseur, rafraîchisseur d’air ou ventilateur, que choisir et sur quels critères ? 

Le ventilateur, une solution simple et économique

Solution d’appoint le plus souvent mais qui a son utilité, le ventilateur ne produit pas de froid mais brasse de l’air. Ecologique, il coûte également bien moins cher qu’un rafraîchisseur d’air ou un climatiseur. Il en existe de toutes tailles et plusieurs éléments sont à considérer pour réaliser son choix :

  • La version mobile ou fixe
  • Les options de ventilation : possibilité de régler le souffle et nombre de positions, la capacité de pivotement, etc.
  • Le débit d’air
  • Le bruit : si certains ventilateurs peuvent être silencieux d’autres peuvent être très bruyants (privilégier en dessous de 40dB)

Le rafraichisseur d’air, une solution intermédiaire

Moins gourmand qu’un climatiseur en termes de consommation, plus respectueux de l’écologie, il présente l’avantage de proposer des options notamment pour filtrer et purifier l’air ambiant.

Son fonctionnement est assez simple, il suffit de remplir le réservoir de l’appareil d’eau : plus elle est fraîche plus c’est efficace, cela fonctionne également avec des glaçons. Il est à noter en revanche qu’il n’est pas possible de régler de quelconque température.

Le climatiseur, une solution efficace mais énergivore

Peu écologique, plus cher, le climatiseur a les inconvénients de ses avantages. Il se décline également sous toutes les coutures : climatiseur mobile (ou portable), climatiseur fixe (ou mural), réversible. La puissance frigorifique est à choisir en fonction de l’orientation d’une pièce et son volume notamment, ainsi que les appareils électriques en place.

Côté puissance, il faut compter environ 100 watts par mètre carré. A noter que parmi les climatiseurs mobile, le climatiseur monobloc sera efficace pour une utilisation occasionnelle puisqu’il peut être déplacé sur roulettes (volume max 60m2). Seuls inconvénients : il faut dégager l’air chaud de la gaine vers l’extérieur, et l’appareil peut être plus ou moins silencieux. Un split mobile sera le sera davantage tout étant plus puissant, à moins de faire alors le choix d’un climatiseur fixe.

Le cercle vicieux de la climatisation est de concourir malheureusement au réchauffement de la planète, ce que pointe notamment un rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) dans son dernier rapport en anglais du 15 mai. L’émission de gaz nocifs (gaz à effet de serre) s’accélère avec 135 millions de nouveaux appareils vendus chaque année, soit trois fois plus qu’en 1990 selon le même rapport.

Climatiseur, rafraîchisseur d’air ou ventilateur : surtout, renouveler l'air

Les émissions de dioxyde de carbone ou CO2 risquant rapidement de doubler notamment avec l’accession des pays émergents à ce type d’appareils, la question écologique du que choisir se pose ainsi également. De nombreuses solutions innovantes se mettent en place pour proposer des alternatives durables, économiques et écologiques : améliorer l’isolation énergétique des bâtiments en est une très sérieuse.

Ses bénéfices sont nombreux et pérennes. Le renouvellement de l’air conjugué à un rafraichissement des pièces de la maison via la convection mixte permet d’entretenir un logement sain, à la bonne température notamment. 

Le renouvellement de l’air est essentiel puisque l’air intérieur peut être autant si ce n’est plus, pollué que l’air extérieur. Diverses pathologies et autres affections peuvent survenir plus rapidement, notamment chez les sujets fragiles passant la majeure partie de leur temps en intérieur. Qu’il s’agisse de ventilation naturelle, de pose de VMC, ou autre, il faut idéalement aérer toutes les heures.

Nota bene : que l'on soit sur un climatiseur, un rafraîchisseur d’air ou un ventilateur, le nettoyage régulier, des filtres notamment, est important pour assurer la qualité de l’air.