Le blog

Énergie et solutions pour le bâtiment

Indicateurs, articles et vidéos pour les professionnels

Article précédentLa presse en parle !
Actualité

Ménage de printemps : gare à la pollution intérieure !

Le ménage de printemps, c’est tout un poème : pétri de bonnes intentions, nous voilà à tout soulever et nettoyer de fond en comble afin d’avoir un intérieur tout beau tout neuf.
Tags
pollution intérieure, qualité de l'air, habitat, santé
Partagez cette page
 
Nombre de vues : 24
Ménage de printemps : gare à la pollution intérieure !

En plus de risquer d’attraper un savant rhume des foins en cette période faste en pollens, il ne faudrait pas sensibiliser davantage le corps avec l’emploi sur-dimensionné de produits chimiques pour le ménage.

Ne pas sous-estimer certains polluants

Afin d’éviter de s’empoisonner l’air avec différents composés organiques volatils (COV) émis volontiers par les produits d’hygiène (et autant pour les activités de cuisson), privilégier des produits nettoyants garantissant une empreinte environnementale moindre sera intéressant. Les produits Ecolabel (certification écologique officielle européenne) seront à privilégier en ce sens car, au delà d’être écologiques, ils subissent des tests permettant d’affirmer qu’ils ont la même qualité de service que leurs homologues classiques.

Nettoyer au naturel pour la qualité de l’air intérieur

La javel est un grand classique des produits d’intérieur, et pourtant, son usage excessif peut s’avérer néfaste pour la santé : en perturbant l'équilibre bactérien des lieux, c’est à l’inverse le développement et la résistance de certains germes pathogènes qu’il peut favoriser. Parmi les basiques du nettoyage au naturel il sera donc ainsi plus intéressant de compter avec :

  • Le savon noir : efficace pour les tâches de gras sur les vêtements, il l’est également pour les sols. A mélanger avec de l’eau chaude et à rincer avec un linge humide, il a également l’avantage de nourrir le bois.
  • Le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude peuvent être employés pour nettoyer les surfaces qui n’entrent pas directement en contact avec les aliments, tels qu’éviers, toilettes, ou encore céramiques.
  • Le savon de marseille : il est aussi efficace pour nettoyer les carrelages que pour enlever les tâches d’un vieux canapé en tissu par exemple.

La ventilation naturelle et les pollens lors du ménage de printemps

Il est coutumier de se voir recommander une ventilation naturelle forte lors d’activités ménagères. Aussi, si l’on est sensible aux pollens, il faudra faire en sorte de calibrer celles-ci en fonction des pics de pollen : le réseau national de surveillance aérobiologique permet de les observer depuis n’importe quelle zone géographique pour adapter sa posture au besoin. Un journal pollinique quotidien est également tenu sur pollendiary.com.

De la même manière, on évitera alors de faire sécher son linge dehors, comme lors des pics de pollution.

Pour purifier l’air et lui permettre de se renouveler fenêtres fermées avec une consommation énergétique des plus faibles, la solution Optimm2R sera un recours intéressant, mais aussi sécurisant : en effet, des procédés comme les huiles essentielles sont aujourd’hui valorisés par de nombreux blogs, sans apporter la preuve de leur impact réel sur la pollution intérieure.

Un diffuseur d’huiles essentielles n’améliore donc pas la qualité de l’air : à l’inverse, au même titre que les encens et autres parfums d’ambiance ou désodorisants, ils émettent des composés organiques volatils susceptibles d’irriter les bronches.

 

Optimm2R
BONJOUR !
Optimm2R est vendu exclusivement aux professionnels de la menuiserie et de la fermeture.
Pour les particuliers, contactez votre installateur / revendeur (volet roulant, fenêtre...).

Pour les curieux, les pros et la communauté Optimm2R !
Inscrivez-vous à notre lettre d'information
(1 fois par mois / 4 infos - Désinscription en 1 clic)